La Belle et le Clochard

La Belle et le Clochard

La Belle et le Clochard est le 19e long-métrage d'animation et le 15e "Classique" des studios Disney. Sorti en 1955, il est adapté d'une histoire de Ward Greene, Happy Dan, the Whistling Dog, parue en 1937.

Une suite, exploitée directement en vidéo, lui sera donnée en 2001 : La Belle et le Clochard 2 : L'appel de la rue.

Synopsis

Jim et sa femme, Darling, vivent dans une belle maison d'une petite ville tranquille de la Nouvelle-Angleterre en compagnie de Lady, une chienne cocker, elle-même entourée de Jock, un scottish terrier et de César, un vieux limier. Un jour, elle fait la connaissance d'un chien errant surnommé « Clochard ». Ce dernier lui révèle alors que lorsque ses maitres auront un bébé, la belle vie qu'elle mène touchera à sa fin.

Fiche technique

  • Titre : La Belle et le Clochard
  • Titre original : Lady and the Tramp
  • Réalisation : Clyde Geronimi, Wilfred Jackson et Hamilton Luske
  • Scénario : Erdman Penner, Joe Rinaldi, Ralph Wright et Don Da Gradi d'après Ward Greene
  • Conception graphique :
    • Cadrage (Layout) : Ken Anderson, Tom Codrick, McLaren Stewart, Al Zinnen, Don Griffith, A. Kendall O'Connor, Thor Putnam, Hugh Hennesy, Colin Campbell, Lance Nolley, Victor Haboush, Jacques Rupp et Bill Bosche.
    • Décors : Claude Coats, Al Dempster, Dick Anthony, Thelma Witmer, Ralph Hulett, Eyvind Earle, Jimi Trout, Ray Huffine et Brice Mack
  • Animation :
    • Supervision : Milt Kahl, Frank Thomas, Ollie Johnston, John Lounsbery, Wolfgang Reitherman, Eric Larson, Hal King et Les Clark
    • Animation des personnages : George Nicholas, Harvey Toombs, Hal Ambro, Cliff Nordberg, Ken O'Brien, Don Lusk, Jerry Hathcock, George Kreisl, Eric Cleworth, Hugh Fraser, Marvin Woodward, John Freeman, Ed Aardal, Jack Campbell, John Sibley et Bob Carlson
    • Effets spéciaux : George Rowley et Dan McManus
  • Procédé technique : Ub Iwerks
  • Son : C. O. Slyfield (supervision), Harold J. Steck et Robert O. Cook (enregistrement)
  • Montage : Donald Halliday (film), Evelyn Kennedy (musique)
  • Musique :
    • Compositeur : Oliver Wallace
    • Chansons : Sonny Burke et Peggy Lee
    • Orchestrations : Edward H. Plumb et Sidney Fine
    • Arrangements vocaux : John Rarig
  • Producteur associé : Erdman Penner
  • Production : Walt Disney Pictures
  • Distribution : Buena Vista Pictures Distribution
  • Budget : 4 millions de US$
  • Format : Couleurs - 1,37:1 et 2,35:1 (Cinemascope) - 4-Track Stereo (RCA Sound Recording)
  • Durée  : 75 minutes
  • Dates de sortie : États-Unis États-Unis : 16 juin 1955 ; France France : 14 décembre 1955

Distribution

Voix originales

  • Barbara Luddy : Lady
  • Larry Roberts : Tramp (Clochard)
  • Peggy Lee : Darling/Si & Am (les Siamois)/Peg
  • Bill Thompson : Jock/Bulldog/Policeman/Dachsie/Joe
  • Bill Baucom : Trusty (César)
  • Stan Freberg : Beaver (le Castor)
  • Verna Felton : Tante Sarah
  • Alan Reed : Boris
  • George Givot : Tony
  • Dallas McKennon : Toughy/Professeur/Pedro
  • Lee Millar : Jim Dear/Dog Catcher (Homme de la Fourrière)
  • Bill Lee : Dog (as The Mellomen)
  • Thurl Ravenscroft : Al, the Alligator/Dog (as The Mellomen)
  • Max Smith : Dog (as The Mellomen)
  • Bob Stevens : Dog (as The Mellomen)

Voix françaises

1er doublage (1955)

  • Claude Winter : Lady
  • Henri Ebstein : Clochard
  • Jacqueline Ferrière : Darling
  • Marie Francey : Peggy
  • Paul Faivre : Jock
  • Paul Villé : Le Castor
  • Cécile Dylma : Tante Sarah
  • Camille Guérini : César

 2e doublage (années 1980)

  • Dominique Chauby : Lady
  • Patrick Poivey : Clochard
  • Monique Messager : Darling/Si et Am
  • Évelyne Séléna : Peg
  • Roger Carel : Jock
  • Jacques Deschamps : Le Castor
  • Paule Emanuele : Tante Sarah
  • Georges Atlas : César
  • Jean Stout : Tony
  • Guy Chapellier : Jim Chéri
  • Georges Berthomieu : Le Policier du zoo
  • Henri Labussière : Le viel homme au zoo/Homme de la réception

3e doublage (1997)

  • Barbara Tissier : Lady
  • Guillaume Lebon : Clochard
  • Sophie Deschaumes : Darling/Si et Am
  • Marie Ruggieri : Peg
  • Pierre Baton : Jock
  • Roger Carel : Le Bouledogue/Le viel homme au zoo
  • Eric Metayer : Le Castor
  • Paule Emanuele : Tante Sarah
  • Pascal Renwick : César
  • Gérard Rinaldi : Tony
  • Michel Papineschi : Jim Chéri
  • Gérard Hernandez : Jock
  • Michel Vocoret : Le Policier du zoo
  • Marc Alfos : L'Homme de la fourrière
  • Patrick Préjean : L'Homme de la réception

Chansons du film

  • Belle Nuit (Bella Notte) - Chœur
  • La Paix sur terre (Peace on Earth) - Soliste et Chœur
  • Trois pas par-ci, deux par-là (Bonybank in the backyard) - Jock
  • Qu'est-ce qu'un bébé? (What is a Baby?) - Lady
  • La La Lou - Darling
  • La Chanson des Siamois (The Siamese Cat Song) - Si & Am
  • Belle Nuit (Bella Notte) (reprise) - Tony, Joe et Chœur
  • Home Sweet Home - Les chiens
  • Il se traîne (He's a Tramp) - Peggy
  • La Paix sur terre (Peace on Earth) (reprise) - Chœur

Récompenses et nominations

  • 1956 - Nomination pour le Meilleur Film d'Animation aux BAFTA Awards
  • 1956 - Prix à Walt Disney pour La meilleure production étrangère aux David di Donatello Awards

Sorties cinéma

  • 16 juin 1955 - États-Unis (Première Chicago, Illinois)
  • 22 juin 1955 - États-Unis
  • 11 août 1955 - Argentine
  • 14 décembre 1955 - Italie
  • 16 décembre 1955 - France
  • 19 décembre 1955 - Suède
  • 23 décembre 1955 - Finlande
  • 26 décembre 1955 - Danemark
  • 26 décembre 1955 - Norvège
  • 8 août 1956 - Japon
  • 20 septembre 1956 - Hong-Kong
  • 12 décembre 1956 - Allemagne de l'ouest
  • 19 décembre 1956 - Mexique
  • 21 avril 1957 - Espagne
  • 26 septembre 1962 - États-Unis (Ressortie)
  • 9 décembre 1966 - Italie (Ressortie)
  • 17 décembre 1971 - États-Unis (Ressortie)
  • 7 mars 1975 - Italie (Ressortie)
  • 28 mars 1975 - Allemagne de l'ouest (Ressortie)
  • 19 décembre 1975 - Finlande (Ressortie)
  • 10 juillet 1976 - Japon (Ressortie)
  • 7 mars 1980 - États-Unis (Ressortie)
  • 24 septembre 1981 - Allemagne de l'ouest (Ressortie)
  • 13 avril 1982 - Italie (Ressortie)
  • 7 août 1982 - Japon (Ressortie)
  • 19 décembre 1986 - États-Unis (Ressortie)
  • 24 février 1989 - Suède (Ressortie)
  • 16 mars 1989 - Allemagne de l'ouest (Ressortie)
  • 8 juillet 1989 - Japon (Ressortie)
  • 30 mai 1997 - Pologne
  • 19 juin 1997 - Australie (Ressortie)
  • 20 juin 1997 - Espagne (Ressortie)
  • 25 juin 1997 - France (Ressortie)
  • 27 juin 1997 - Italie et Portugal (Ressortie)
  • 3 juillet 1997 - Allemagne (Ressortie)
  • 11 juillet 1997 - Estonie
  • 17 juillet 1997 - Hongrie (Ressortie)
  • 18 juillet 1997 - Royaume-Uni (Ressortie)
  • 25 juillet 1997 - Danemark (Ressortie)
  • 15 août 1997 - Finlande (Ressortie)
  • 28 août 1997 - République tchèque (Ressortie)
  • 24 novembre 1997 - Koweït
  • 30 avril 2002 - Norvège (Ressortie)

 Sorties vidéo

  • 1987 - VHS avec format 4/3 (plein écran) et 2e doublage français
  • 1987 - Laserdisc avec format Cinémascope 2.35
  • 4 novembre 1997 - VHS avec format 4/3, image restaurée et 3e doublage français
  • 1997 - Laserdisc avec format Cinémascope 3e doublage français
  • 23 novembre 1999 - DVD avec format 4/3 et image restaurée
  • 14 février 2006 - DVD avec format cinéma et restauration numérique
  • 14 février 2006 - Double DVD Collector avec format cinéma et restauration numérique
  • 14 février 2006 - Coffret 3 DVD (La Belle et le Clochard I et II) avec format cinéma et restauration numérique
  • 26 octobre 2006 - Coffret 2 DVD avec Les Aristochats avec format cinéma
  • 26 octobre 2006 - Coffret 2 DVD avec Frère des ours avec format cinéma

Le saviez-vous ?

  • La Belle et le Clochard marque une étape importante dans l'histoire des studios Disney à plusieurs titres :
    • c'est le 1er long-métrage Disney distribué par Buena Vista Pictures Distribution, une société créée en 1954 par Walt Disney afin de ne plus être dépendant d'autres groupes cinématographiques (Disney était jusqu'alors distribué par RKO Radio Pictures).
    • c'est également le 1er long-métrage d'animation en Cinémascope (2,55:1), un format utilisé à partir en 1953. Cependant, peu de salles étant encore équipées à cette époque, il fut entièrement retourné au format 1,37:1
    • c'est enfin le 1er long-métrage d'animation à bénéficier du son stéréo (4 voies), si l'on excepte la tentative de Fantasia (1940) en « Fantasound ».
  • Dans les premiers scénarios :
    • Clochard s'appelait « Homer », « Rags » (Guenilles) puis « Bozo » ; Jim Chéri s'appelait « Jim Brown » et Darling s'appelait « Elisabeth ». Quant aux deux chats siamois, ils devaient se nommer « Nip » et « Tuck », noms qui furent repris cinquante ans plus tard par une série à succès.
    • Lady n'avait qu'un unique voisin prénommé « Hubert ».
    • En attendant l'arrivée du bébé, Lady devait faire un cauchemar basé sur une séquence - finalement supprimée - intitulée « Parade of the Shoes » (similaire à la « Parade des Éléphants » de Dumbo)
    • Dans une autre chanson abandonnée, Lady et Clochard entraient dans un monde parallèle où les chiens changeaient de place avec les humains ; les chiens étaient les maîtres et vice-versa.
  • Lady est inspirée du cocker américain de l'animateur Joe Grant, une chienne également portant également ce nom. Ce serait après avoir admiré sa fourrure que Walt Disney aurait décidé d'en faire l'héroïne du film[1].
  • Dans le film, quand les deux chiens se promènent dans la nuit dans le parc, ils laissent des traces de pattes dans un cœur dessiné dans le ciment frais. Les deux initiales du cœur font référence à deux grands auteurs pour la jeunesse : James Matthew Barrie et Elwyn Brooks White. Les chiots de Lady et Clochard auraient été conçus lors de cette nuit-là.
  • La scène d'ouverture où l'on voit Darling ouvrir son cadeau, le matin de Noël, et découvrir Lady, est basée sur un incident survenu dans la vie de Walt Disney. Après avoir oublié un rendez-vous avec sa femme, il voulut se faire pardonner en lui offrant un chiot dans un carton à chapeau.
  • Peggy Lee qui, avec Sonny Burke, créa les chansons du film, poursuivit Disney pour rupture de contrat, ce dernier lui déniant les droits de transcriptions. Elle réclama 2, 3 millions US$, et obtint gain de cause en 1991 après une bataille acharnée.
  • La hyène qui rit dans la scène du zoo fût réutilisée dans les attractions It's a Small World des parcs Disney.
  • Parce que l'histoire est racontée du point de vue des chiens, les visages de Jim Chéri et de Darling sont seulement entraperçus dans le film.
  • Le Castor du film semble avoir inspiré le personnage de Gopher, le chien de prairie, dans Les Aventures de Winnie l'ourson (1977) : ils ont tous deux le même défaut de prononciation sur les S.
  • Pour la scène de combat entre Clochard et le rat, l'animateur Wolfgang Reitherman garda un rat en cage pour étudier ses mouvements.
  • Un "spin-off" du film fût créé à travers une bande-dessinée titrée Scamp (en l'honneur d'un des enfants de Lady). Écrite par Ward Greene et publiée le 31 octobre 1955, elle a inspiré La Belle et le Clochard 2 : l'appel de la rue (2001).
  • Lors de sa ressortie en 1962, La Belle et le Clochard était présenté avec un autre film : Almost Angels.
  • Une statue de La Belle et le Clochard apparaît dans le 3e district de Traverse Road, un monde du jeu-vidéo Kingdom Hearts.
  • La Belle et le Clochard est classé 75e dans les 100 Greatest Cartoons, si on se réfère au sondage du Channel 4 du Royaume-Uni.
  • Les prénoms des deux chats de Tante Sarah sont inspirés du mot « Siam », ancien nom de la Thaïlande dont le chat siamois est originaire.

Titre en différentes langues

  • Allemand : Susi und Strolch (Susi et Vagabond)
  • Anglais : Lady and the Tramp
  • Bosnien : Maza i Lunjo/Dama i skitnica
  • Chinois : 小姐与流氓 ()
  • Croate : Dama i skitnica
  • Danois : Lady og Vagabonden
  • Espagnol : La Dama y el Vagabundo (La Dame et le Vagabond)
  • Espéranto : Ledi kaj la Trampo
  • Finnois : Kaunotar ja Kulkuri (La Belle et le Vagabond)
  • Français : La Belle et le Clochard
  • Grec : Η Λαίδη και ο Αλήτης (I Laídi kai o Alítis) (La Dame et le Vagabond)
  • Hébreu : היפהפיה והיחפן (Eipeip ie Reihpan) (La Belle et le Va-nu-pieds)
  • Néerlandais : Lady en de Vagebond (Lady et le Vagabond)
  • Islandais : Hefðafrúin og Umrenningurinn
  • Italien : Lilli e il Vagabondo (Lilli et le Vagabond)
  • Japonais : わんわん物語 (Wanwan Monogatari) (Une Histoire d'aboiements)
  • Norvégien : Lady og Landstrykeren
  • Polonais : Zakochany Kundel
  • Portugais : A Dama e o Vagabundo (La Dame et le Vagabond)
  • Russe : Леди и Бродяга (Liédi i Brodiaga)
  • Serbe : Maza i Lunja
  • Slovène : Dama in Potepuh
  • Suédois : Lady och Lufsen
  • Thaï : ทรามวัยกับไอ้ตูบ (La Fille et le Chien)
  • Turc : Leydi ve Sokak Köpeği/Leydi ile Serseri
  • Vietnamien : Tiểu Thư và Kẻ Lang Thang

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site